Visa Gold, or Visa

(Malgré les informations transmises est mises à jour et exactes, c’est un ensemble d’informations avec purement indicative, ne constituent pas un avis juridique qui recommande l’utilisation de professionnels possédant les qualifications requises chaque fois que est nécessaire).

Obtention d’un permis de séjour au Portugal pour investissement activité (ARI) :

Les dispositions légales actuelles ouvrir les possibilité des investisseurs étrangers pour demander un permis de séjour pour les activités d’investissement, qui ont une entrée régulière sur le territoire national (détenteurs d’un visa Schengen valides ou Bénéficiaires de la dispense de visa), par le biais de transferts de capitaux, de l’emploi création ou achat de biens immobiliers.

 

Qui peut demander ?
La législation est en retrait et les cols d’investisseur que vous pouvez choisir parmi les activités suivantes de l’investissement, afin d’obtenir une résidence permettent :

    1. Acquisition de biens immobiliers en quantité supérieure ou égale à 500 000,00 € (500 000 euros) ;

    1. Acquisition de biens immobiliers, dont la construction a été achevée pendant au moins 30 ans ou située dans la zone de rénovation urbaine et de la mise en œuvre de réadaptation travaille pour marchandises biens immobiliers acquis en totale est égale ou supérieure à € 350,000.00 (350 000 euros) ;

    1. Transfert de la quantité égale ou supérieure à 1 million d’euros;

  1. Création d’au moins 10 emplois.

En plus des changements mentionnés ci-dessus sont également fournis pour l’inclusion des investissements dans les activités de capital de risquede la production culturelle, de la recherche scientifique et de la discrimination positive, par l’intermédiaire de réduction de 20 % de la investissement de territoires de faible densité et de la productivité.

 

Documents nécessaires :

  • Passeport valide ;
  • Porteur de Schengen visa, le cas échéant et de remédier à la situation de la SEF dans les 90 jours suivant la date de première entrée au Portugal ;
  • Casier judiciaire dans le pays d’origine ou dans le pays où vous résidez pour plus d’un an ;
  • Instruction d’autoriser la consultation du casier judiciaire portugaise ;
  • Déclaration négative mise à jour des titres de créance émis par l’administration fiscale et des douanes et la sécurité sociale ;
  • Déclaration en vertu de règles d’engagement, pour lesquels le demandeur atteste qui répondra aux exigences de l’activité d’investissement au Portugal ;
  • D’assurance maladie.

Ce visa permet de se déplacer librement et travailler en Europe (Schengen) sans aucune restriction pour tout investisseur.